Accueil Actualités |  Bain de jouvence...
Coins de livres réparés en cours de séchage

Bain de jouvence pour la bibliothèque des Archives du Calvados

À l’occasion d’un déménagement – réaménagement des espaces, tous les ouvrages de la bibliothèque des Archives du Calvados sont passés en revue : désherbage, dépoussiérage, nettoyage et cirage pour les reliures cuir, petites réparations… Le chantier, commencé à l’été 2017 pour les formats octavo, durera au moins un an.

vendredi 17 novembre 2017
Partager cette actualité :

Le constat de départ

  • La réserve ayant pour vocation d’abriter les documents précieux et rares, archives comme publications, communicables sur autorisation, il devenait indispensable de sélectionner plus finement les ouvrages soumis à cette règle pour laisser davantage d’espace aux documents d’archives restaurés et reconditionnés.
  • Les ouvrages dans un état d’empoussièrement avancé et un besoin de traitement des reliures cuir.

Le déplacement nécessaire des ouvrages était donc une très bonne occasion d’entamer ce chantier.

Un projet en trois volets :

Opération de conservation

C’est parti pour un déménagement d’ampleur, occasion idéale pour un chantier de dépoussiérage, nettoyage des ouvrages et des rayonnages et petites réparations des reliures. L’équipe de la bibliothèque mobilise autant ses neurones, ses muscles, ses yeux, ses mains et les collègues des archives pour mener à bien ce chantier. Les agents des Archives du Calvados ont reçu une formation préalable sur le nettoyage et l’entretien des reliures en cuir.

Opération de désherbage

Nous en profitons pour désherber, c'est-à-dire sortir des collections les ouvrages qu’il n’est plus pertinent de conserver. Schématiquement, nous gardons les ouvrages sur le Calvados et la Normandie en général, des ouvrages liés au patrimoine et à nos métiers (par exemple sur la généalogie) ou encore des ouvrages rares.

Opération de sélection des ouvrages à maintenir en réserve

Les publications rares, précieuses et antérieures à 1800 sont destinées à la réserve. Mais qu’est-ce qu’un livre rare et précieux ? Seulement quelques exemplaires connus de cet ouvrage, des notes manuscrites intéressantes, des dédicaces le rendant unique, une très belle reliure sont les critères d’un ouvrage de ce type.

 

Les ouvrages de la réserve : la cure de jouvence

Plongée dans les ouvrages de la réserve, la poussière est au rendez-vous !
Plongée dans les ouvrages de la réserve, la poussière est au rendez-vous !

Pour les ouvrages à la reliure en cuir, le travail peut être assez long. Les collègues des archives sont mis joyeusement à contribution au cours d’ateliers « chouchoutons notre bibliothèque » : dépoussiérage, nettoyage, petites réparations et cirage des cuirs.

Pour des livres encore en bon état, ces opérations permettent d’augmenter leur espérance de vie en intervenant avant d’éventuelles dégradations. Il s’agit de conservation préventive.

Pour ceux qui sont en mauvais état, nos interventions, dites de conservation curative, visent à stabiliser leur état et stopper la dégradation.

 

Atelier nettoyage des reliures en cuir
Atelier nettoyage des reliures en cuir
Réparation du coin d'un livre
Réparation du coin d'un livre

Le dépoussiérage se fait avec des brosses douces de l’intérieur vers l’extérieur.

Lors du nettoyage, les gestes doivent être précis : nous faisons des petits ronds avec une éponge légèrement humide avec un savon conçu pour la conservation des cuirs.

 

Nous ne sommes pas restaurateurs mais nous pouvons effectuer quelques petites réparations, pour consolider notamment les coins abimés. Lorsque les livres sont trop abimés, nous les conditionnons à l’unité pour « limiter les dégâts » et nous les listons en vue d’éventuelles opérations de restauration.

Avec le cirage, le cuir et les dorures se révèlent à nouveau.
Ouvrages en cuir avec dorures
Magasin A13, 114 ml de livres déplacés
Magasin A13, 114 ml de livres déplacés
La réserve de la bibliothèque
La réserve de la bibliothèque

 

 

Enfin, avec le cirage, le cuir et les dorures se révèlent à nouveau. Notre récompense.

 

 

Le chantier continue…

 

 

 

 

Image d'en-tête : Coins de livres réparés en cours de séchage

Partager cette actualité :

Le chantier de la bibliothèque en chiffres (au 6 octobre 2017) :

  • 140 ml de livres déplacés et dépoussiérés, soit environ 7 000 ouvrages
  • 25 ml de livres précieux sélectionnés (sur 84 ml) et rangés en réserve, dont 224 ouvrages à reliure cuir nettoyés, réparés et cirés
  • près de 540 livres candidats au désherbage sur 7 700 ouvrages considérés
<script>