182J - Biscuiterie Normande

Déplier tous les niveaux

Date

1919-2005

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives du Calvados

Description physique

1,20 ml

Origine

Eyméoud, Louis.

Biographie ou Histoire

La Biscuiterie Normande est fondée en 1905 par Martin Alabarbe, un pâtisser de la rue Saint-Jean à Caen. En 1908, il transfère son entreprise à Mézidon et s'associe en 1925 avec Louis Eyméoud. Ce dernier dont la famille, originaire du Queyras (Hautes-Alpes), avait émigré au Chili, était revenu en France lors de la Première Guerre mondiale pour s'engager dans l'armée française. Après sa démobilisation, il souhaite s'établir en France et se met en recherche de direction de sociétés, notamment dans le domaine alimentaire. Il répond ainsi à l'annonce de Monsieur Alabarbe qui cherche alors un associé afin d'augmenter son capital. Suite au décès brutal de celui-ci en 1932, Louis Eyméoud prend seul les rennes de l'entreprise qu'il ne cesse de développer jusqu'à son départ en retraite en 1977.

A la fin des années 1930, la biscuiterie emploie une centaine d'ouvriers, avec une main d'œuvre majoritairement féminine. La Seconde Guerre mondiale constitue une véritable épreuve : Louis Eyméoud est mobilisé, sa femme le remplace alors que l'entreprise doit  réorienter sa production vers les biscuits à la caséine pour le Secours national (les pâtisseries, consommant trop de matières grasses, sont interdites durant l'Occupation). Puis, les combats de la Libération endommagent les bâtiments de l'entreprise qui doit cesser son activité durant plus d'une année. Les années 1960 marquent une nouvelle phase de prospérité de la société qui compte 200 salariés en 1963. Une nouvelle usine, plus vaste et plus adaptée aux besoins de production croissants, est construite en 1968 dans la commune voisine de Ouézy. Le siège social y est également transféré en 1974. A la fin des années 1970, 630 employés travaillent pour la Biscuiterie Normande, leader dans la catégorie des assortiments : macarons, langues de chat, rochets à la noix de coco, elle exporte dans une quarantaine de pays.

En 1980, le groupe Général Biscuit (LU) prend une participation majoritaire dans la Biscuiterie Normande et devient l'Alsacienne. Mais les ventes s'effondrent et l'entreprise ne compte plus qu'une centaine de salariés. En 1991, la société cesse définitivement toute activité.

Modalités d'entrées

Don, 2008.

Documents en relation

Archives du Calvados

  • 923W/1022 Dossier de dommage de guerre (dossier n°493RIC).
  • 8E/17722- Etude notariale de Caen- 6, dossier client Alabarbe biscuiterie normande à Mézidon (1906-1924).
  • 16Fi - Papier à en-tête- 16Fi/2 : 1911, 16Fi/3 : 1930, 16Fi/7 : 1950 ; 16 Fi/12 : 1973.

 

Bibliographie

Eyméoud Jean-Louis, "La Biscuiterie Normande", in Le Pays d'Auge, mai-juin 2006, p.24-27.

Documents en relation

Archives du Calvados

923W/1022 - Dossier de dommages de guerre de la société (dossier 493 RIC).

8E/17722 - Archives notariales de Caen- étude 6, dossier client  Alabarbe, biscuiterie normande à Mézidon (1906-1924)

Papier à en-tête 

16Fi/2 1911.

16Fi/3 1930.

16Fi/7 - 1950.
16FI/12 - 1973.

Mots clés typologiques

Stand à Caen ; Lisieux ; kermesse à Mézidon

Cote/Cotes extrêmes

182J/15

Date

1951

Conditions d'accès

NC Impossibilité technique