79J - Chartrier d'Amblie-Pierrepont

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

79J/1-79J/11, F/8214-9F/8217/2

Date

1479-1897

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives du Calvados

Description physique

3 mètres linéaires

Biographie ou Histoire

Le chartrier du château d'Amblie appartenait à la famille de Cairon (Jean François de Cairon vendit les terres de la Varende et de la Maillerie pour acheter en 1767 celles d'Amblie et de Pierrepont). La fiefferme royale d'Amblie englobait également une partie de la paroisse de Pierrepont. Elle fut détenue par les familles Fallet, Godes, Le Gardeur de Croisilles, Le Prévost de Coupesarte et enfin Cairon de La Varende. Ce sont les membres de cette dernière famille qui ont fait construire le château au XIXe siècle (79J/7).

Histoire de la conservation

Le chartrier d'Amblie-Pierrepont est passé en des mains privées (à l'exception d'une partie acquise en 1992 : voir le supplément analysé à la fin de cet inventaire sous les cotes F/8214-F/8217/2).

Modalités d'entrées

Don fait aux Archives du Calvados en 2015 par un grand amateur d'archives et collectionneur.

Un fonds plus ancien avait été acheté aux derniers détenteurs familiaux du chartrier (F/8214-F/8217/2) en 1992 par les Archives du Calvados, un libraire caennais ayant servi d'intermédiaire,

Présentation du contenu

Les archives seigneuriales, minoritaires, sont représentées par des pièces de procédures importantes avec l'abbaye de Fécamp concernant la baronnie d'Argences, la nature de la fiefferme, les droits d'eau et de moulin.

 

Le fonds contient surtout les papiers d'alliance de la famille de Cairon. Le dossier Jean de Crévecoeur permet de connaitre un peu mieux cette famille à laquelle se rattache Hector Saint-John de Crèvecoeur, agronome et écrivain franco-américain de la fin du XVIIIe siècle. Les documents les plus abondants concernent l'alliance Thorel, conclue en l'an VIII (entre Ambroise de Cairon et Marie Thorel de Bonneval), qui apporte aux Cairon un important patrimoine foncier en Seine-Maritime autour de Cideville et Limesy.

Date

XVIIIe s.

Histoire de la conservation

Le chartrier d'Amblie-Pierrepont est passé en des mains privées, à l'exception de cette partie acquise initialement par un libraire caennais. Les pièces qui la composent sont d'ailleurs des documents reliés ayant été considérés comme des ouvrages plus que comme des archives.

Présentation du contenu

Sont repérées comme propriétaires féodaux de ces unités les familles suivantes :

Le Gardeur (1665), Le Prévost de Coupesarte (XVII-XVIIIe s.) pour Amblie, de Pierrepont pour Pierrepont, et de Cairon de La Varende (XVIII-XIXe s.) pour les deux.

Sont à noter les inventaires des archives des fiefs d'Amblie, de Pierrepont et de la Varende (à Beneauville), rédigés pour la confection du terrier seigneurial (dont n'est conservé qu'un plan de section), des pleds et gage-plèges de 1772, et deux généalogies de Cairon établies aux XVIIIe et au début du XIXe siècles.

Inventaires d'archives seigneuriales, éléments du plan terrier d'Amblie et Pierrepont, généalogies manuscrites de la famille Cairon de belle facture, avec ex-libris.

1778-1875

Cote/Cotes extrêmes

F/8214

Date

1778-1875

Présentation du contenu

« Mémoires historiques et chronologiques pour servir à la famille de Cairon » (brouillon corrigé, un cahier, 1778)


« Généalogie des Cairon, portant de gueules à 3 coquilles d'argent » (un volume relié, 333 pages, fin XVIIIe-début XIXe s.)


Registre des fermages de Bailleul, à Amblie (1779-an III ; continué de 1830 à 1875, avec baux joints, 1830-1854) ; registre des fermages de Courseulles (1779-1848 ; avec en pièces jointes l'amortissement de la rente active Hommey-Margautier, 1849-1850).