59J - Jacques Vico

  • Archives de Jacques Vico
  • Résistance et commémoration
  • Organisation de voyages au mémorial de Caen et sur les plages du Débarquement
2007
Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

59J/1-59J/352

Date

1928-2012

Description physique

38,95 ml

Origine

Madame Gabrielle Vico et les ayants-droit de Jacques Vico

Biographie ou Histoire

Membre de la Jeunesse Étudiante Chrétienne, Jacques Vico s'est engagé dans la résistance dès juillet 1940, à l'âge de 17 ans sous le nom de Joseph Vitran. Au sortir de la guerre, il prend la tête de la Coopérative Nationale de Reconstruction et de Reconstitution des Boulangers Sinistrés. Il dirigera également l'Assedic Basse-Normandie pendant près de trois décennies et participera à la fondation du réseau des Maisons des Jeunes et de la Culture. Il était président de l'Union départementale des Combattants Volontaires de la Résistance, vice-président national de cette organisation, et président de l'association Résistance et Mémoire. Tout au long de son existence, il a placé l'homme au cœur de ses activités et s'est continuellement investi pour témoigner et transmettre son engagement auprès des jeunes générations.

Modalités d'entrées

Don, 2013

Présentation du contenu

Le fonds est composé d'archives papier, iconographiques, audiovisuelles et d'objets.

Mode de classement

Le fonds est divisé en quatre grandes parties classées de manière chronologique afin de suivre le déroulement de sa vie.

La première partie concerne les fonctions que Jacques Vico a exercées au sein du service départemental du Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme à Bayeux mais aussi en tant que directeur de la Coopérative de Reconstruction et de reconstitution des Boulangers Sinistrés.

La deuxième partie comprend les archives de ses activités de scoutisme ainsi que celles de sa participation à la création de la Maison des Jeunes et de la Culture de la Maladrerie à Caen.

La troisième partie correspond aux archives qu'il a produites en tant que directeur des ASSEDIC de Basse-Normandie.

La dernière partie intitulée « Résistance et Commémorations » est la plus importante du fonds (25 ml).

Jacques Vico a été très marqué par ses années de Résistance. Il a passé toute sa vie à en défendre les valeurs.

Cette défense a pris la forme :

d'engagements au sein de nombreuses associations notamment en tant que président de l'Union départementale des Combattants volontaires de la Résistance, vice président de la Confédération Nationale des Combattants volontaires de la Résistance jusqu'en 2005 ou encore vice-président d'honneur de la Fondation de la Résistance de 2007 à sa disparition en 2012,
de transmission des valeurs de la Résistance à la jeunesse par la participation à des manifestations, à l'organisation du Concours National de la Résistance et de la Déportation,
de recherches concernant des évènements ou faits de résistance dans la région de Basse-Normandie.

Au cours de sa vie, il a constitué plus d'une centaine de dossiers de personnes, lieux et évènements comportant une importante documentation, correspondance et témoignages recueillis grâce à ses contacts personnels (59 J 186-233).

Conditions d'accès

Le délai de communicabilité est de 50 ans à compter de la date de clôture du dossier pour les dossiers comportant une mention personnelle et pouvant porter atteinte à la protection de la vie privée, selon l'article 17 de la loi n°2008-696.

Conditions d'utilisation

Selon règlement des Archives départementales du Calvados

Bibliographie

Gérard FOURNIER (Dir.), Jacques Vico, chantre et exceptionnel passeur de mémoire, Condé-sur-Noireau, 2014, éditions Corlet, 126 p.

Mots clés matières

dommages de guerre, protection sociale, reconstruction, guerre, mouvement de jeunesse

2007

Cote/Cotes extrêmes

59 J 293

Date

2007