108J - Chartrier familial Picquot de Magny (Magny-la-Campagne, Rapilly...) et archives de Camille de Mons

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

F/4010/1 ; F/4085-F/4086 ; F/5894 ; F/6373 ; F/6488 ; F/6614 ; F/6554 ; F/6701-F/6705 ; F/6713-F/6721 ; F/6744 ; F/7854-F/7855

Autres Cotes

NOUVACQ/231-233 ; NOUVACQ/1456 ; NOUVACQ/2006-NOUVACQ/2014 ; NOUVACQ/2044-NOUVACQ/2082 ; NOUVACQ/2508, 108J/1-108J/7, 1J/638-1J/639

Date

XIVe s. - XXe s.

Modalités d’acquisition

Dons en 1964 (F/6702-6703), en 1965 (F/6713-6721), en 1970 (NOUVACQ/231-233) ; en 1975 (NOUVACQ/1456) et en 1978 (NOUVACQ/2006-2014, 2044-2082) ; en ? (F/7854-7855)

Achats en 2009 (108J/1-7) et en 2021 (1J/638-639)

Source de catalogage

Les documents on été donnés en plusieurs fois et sans respect des fonds initiaux. Leur classement n'a pas toujours permis de distinguer les différents fonds. La cote F/6705, par exemple, contient des archives pouvant concerner plusieurs de ces fonds sans que l'on puisse tous les rattacher. Il faudra donc consulter la partie "Autres documents donnés par Camille de Mons" pour éventuellement retrouver des documents issus des différents chartriers.

Mention du matériel d’accompagnement

2FI/876 (acquisition en 2021) : lot de 35 de plaques de verre ayant appartenu à Camille de Mons (provenant de la vente aux enchères de mars 2009).

Historique de la conservation

Dans "Rapilly, 600 ans d'histoire, 1350-1950" (1976, p. 24), Camille de Mons fait allusion à la perte des archives familiales "dans les pillages et les incendies de 1944". Il rajoute que "le chartrier avait été déposé à la bibliothèque municipale de Falaise" et "y a brûlé".

Des documents non détruits, une partie fut donnée entre 1964 et 1978 par Camille de Mons aux Archives du Calvados (dont certains en très mauvais état : la cote F/6704, par exemple, contient des documents concernant le chartrier de Rapilly en trop mauvais état pour être lisibles). Les autres furent vendus aux enchères à Mayenne par ses héritiers en mars 2009. Les lots 269, 274 à 276, furent acquis par les Archives du Calvados. Le lot n° 270, acquis par un parent de Camille de Mons, a été racheté par les Archives du Calvados en 2021.

Notes sur les index, extraits et citations publiés séparement

Article de Camille de Mons dans les "Nouvelles de Falaise", 27 mai 1954.
 

BH/BR/8890 : Camille de Mons de Carantilly, "Rapilly, 600 ans d'histoire, 1350-1950", 1976, 100 p.


BH/BR/5353 : L. du Feugray, "Généalogie de la famille de Picquot de Magny", Caen, 1852, 11 p.

Documents en relation

F/3980 : Picquot de Magny.- Bail en fieffe à Magny-la-Campagne (1499).

Biographie ou Histoire

Jean-Charles de Picquot, veuf d'Elisabeth du Bois de Launay, épousa, en 1767, Marie Deschamps (née en 1743 à Mathieu, décédée en l'an VII à Rapilly), fille de Pierre (décédé à Rapilly en 1772), seigneur de Rapilly, Le Détroit.


Dans "Rapilly, 600 ans d'histoire, 1350-1950" (1976, p. 24), Camille de Mons fait allusion à l'acquisition par contrat du 27 janvier 1753 devant les notaires d'Ouistreham de la seigneurie de Rapilly par Pierre Deschamps, seigneur de Saint-Aubin.

Vente par Jacques Des Champs demeurant à Caen, paroisse Saint-Sauveur, à Jean Londe, marchand bourgeois de Caen, paroisse Saint-Sauveur, d'une pièce de terre sise au hameau du Mesnil à Mathieu ( 27 mars 1719). Reconnaissnce passée par ledit Jean Londe certifiant avoir reçu 300 livres tournois de Louis Charles et Pierre Des Champs, fils dudit vendeur pour renoncer à ladite vente (15 juin 1722)

Cote/Cotes extrêmes

NOUVACQ/2080

Date

1719-1722