Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.

Les sceaux des Archives du Calvados

Sceau équestre de Guillaume du Hommet, charte du seigneur du Hommet pour le don de l’église de Langrune. Guillaume du Hommet, connétable de Normandie, est un des hommes les plus importants du duché. Le don de l'église de Langrune est fait le jour de la dédicace de l'abbaye d'Aunay. Le sceau est un sceau équestre parfaitement conservé et tout à fait typique [1190], AD14, H/912/3

H/7834/4, ratification par Richard Cœur de Lion de l’acquisition de Robehomme par l’abbaye Saint-Martin de Troarn, 19 juin 1190

un acte emblématique des liens entre la Normandie et l'Angleterre à cette époque. Plusieurs seigneurs anglais, qui ont tous apposé leur sceau, vendent à La Trinité des terres sur le manoir de Horstead, en échange de rentes annuelles. AD14, 2H/25/10

Sceau de Charlotte Corday ayant servi à cacheter les lettres qu'elle amenait à Paris (nouvacq/246)

Le sceau de Charles IX pour le parlement de Normandie (1561). AD14, H/336/2

2H/103/2

Sceaux à préserver

Archives du Calvados, H/1692 (fonds de l'abbaye Notre-Dame de Barbery), charte du XIIIe siècle en parchemin avec sceau avec tracé des mesures avant le creusement du plateau en mousse.

Un sceau dont l'histoire vous est expliquée par la Directrice des Archives du Calvados à l'occasion de l'exposition "Mille ans de Normandie".

Travail sur les sceaux par les restaurateurs à partir des dessins réalisés par Léchaudé d'Anisy au XIXème siècle bien que parfois fantaisistes.

Sceau brisé
Sceau après restauration
H/1837/8, août 1281

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de mieux comprendre les usages de nos utilisateurs et vous permettre de partager les publications sur les réseaux sociaux.