Archives notariales de L'Epinay, Cartigny, puis Lison

Déplier tous les niveaux

Date

1740-1962

Biographie ou Histoire

Joachim Langlois exerçait aux sièges de L'Epinay et de Saint-Clair en 1792 mais résidait à Sainte-Marguerite de Cartigny. Le siège fut transférée à Lison entre 1820 et 1829.

Histoire de la conservation

Partiellement sinistrée en 1944.

Présentation du contenu

Répertoires (1740-1962), tables (1818-1922), minutes (1792-1941).
Les minutes postérieures à 1942 sont conservées à l'étude d'Isigny-sur-Mer.

Autre instrument de recherche

Pour les minutes antérieures à 1792, voir l'instrument de recherche.

Présentation du contenu

Les répertoires de la collection du greffe du tribunal ont fait l'objet d'une numérisation (éventuellement complétée par la collection de l'étude notariale).

Mots clés typologiques

1740-1815

Cote/Cotes extrêmes

8E/24924/2

Date

1740-1815

Biographie ou Histoire

Joachim Langlois exerce avant et pendant la Révolution aux sièges de L'Epinay et Saint-Clair(-sur-Elle). Ceci explique l'imbrication des répertoires de ces deux sièges dans les mêmes registres.

Présentation du contenu

Exercices de ? au siège de L'Epinay ou (et?) de Saint-Clair (1er janvier 1740-31 mars 1776), Paul Langlois, notaire aux sièges de L'Epinay et Saint-Clair (31 mars 1776-27 septembre 1785), Joachim Langlois à partir de décembre 1785 au siège de Saint-Clair (2 octobre 1785-29 mars 1791), puis à L'Epinay résiadnt à Sainte-Marguerite de Cartigny (3 avril 1791-26 septembre 1815).