Nouvacq/1981-Nouvacq/1992 - Maison Pigeon et André, fabricants de dentelle à Caen

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Nouvacq/1981-Nouvacq/1992

Date

1782-1800

Description physique

0,1 ml

Biographie ou Histoire

La fabrication de la dentelle à Caen débute au début du XVIIIe siècle. L'apprentissage s'effectue généralement dans des établissements en campgane ou dans les maisons hospitalières pour lesquelles la vente des produits permet de tirer un revenu et de détournier les jeunes-filles les plus humbles de l'oisiveté. Le savoir-faire s'acquiert rapidement et le prix modique des métiers permettent un développement rapide de ce commerce qui atteint son apogée au milieu du XVIIIe siècle. Dans la région de Caen, en fonction de la couleur, on parle de « blondes blanches » ou de « blondes noires » pour décrire le produit fini. C'est une dentelle au fuseau. Les marchands achètent les fils de lin ou de soie qu'ils donnent dans les ateliers ou auprès d'ouvrières indépendantes puis récupèrent le travail terminé qu'ils se chargent ensuite de vendre.

Le marchand Pierre Pigeon, établi au 38 rue Notre-Dame à Caen (actuelle rue Saint-Pierre), utilise du lin qu'il fait venir du Nord de la France, des Pays-Bas ou des Provinces-Unies. Les envois de dentelles peuvent se faire à destination de clients lointains, à l'étranger. A partir de la seconde moitié du XVIIIe siècle, l'expansion commerciale ralentit. La maison cherche alors à maintenir son réseau de clientèle et gagner d'autres marchés mais le décès de Pierre Pigeon en 1776 est un réel coup dur pour la société. Le commerce est d'abord repris par sa veuve puis à la fin de l'année 1782 sa fille se marie à Michel André qui s'associe à l'affaire et le développe jusqu'au début du XIXe siècle . Il diversifie les activités de négoce et autorise le paiement par crédit pour les clients réguliers. On perd la trace du négoce autour de l'année 1799.

Présentation du contenu

Registres de comptes clients

Documents en relation

7C/4 : Communauté de métiers, commerce de la dentelle : état et réflexions (1781)

F/6046-F/6047 : Papiers Quétel, fabricant de dentelles, et de Mlle Boudet, épouse Quétel.

F/7437/2 : Catalogue de dentelles

Documents séparés

3U/2/2063-3U/2/2086 : Une partie des archives de la maison Pigeon et André est conservé dans le fonds du tribunal de première instance de Caen 

Bibliographie

Drouet (Paul), Les dentelles de Caen, 1900, Caen, Imprimerie E. Adeline.

Perrot (Jean-Claude), "L"industrie et le commerce de la dentelle dans la région de Caen (deuxième moitié du XVIIIe siècle)", dans les Actes du 81e Congrès des Sociétés savantes, Rouen-Caen, 1956, p. 215-237.

28 mai -15 août 1782

Cote/Cotes extrêmes

Nouvacq/1981

Date

Entre le 28 mai 1782 et le 15 août 1782

Présentation du contenu

Flandre, Artois, Picardie, Normandie.