98J - Cabinet d'architectes Auvray

  • 98J Archives du cabinet des architectes Gustave, Arsène et Pierre Auvray
  • Plans
  • Plans roulés
  • Calvados
Dozulé à Englesqueville-la-Percée
Déplier tous les niveaux

Date

1845-1983

Description physique

6,5 ml de dossiers clients, 9 ml de plans roulés et 1 ml de plans à plat.

Origine

Cabinet d'architecture Auvray.

Biographie ou Histoire

Le cabinet d'architecture Auvray est l'un des plus anciens de la région. En exercice entre 1861 et 1983, s'y sont succédées trois générations d'architectes.

Fondé par G. Auvray, ce dernier a collaboré au cours de la seconde moitié du XIXe siècle avec des architectes tels que Leterrier (1865-1870), Leroy (1877-1883), Saint-Julien (1901-1907) ou encore Cappe (1892-1907).

Arsène Auvray, architecte expert, fils de G. Auvray, prend sa succession dans les années 1910 et y exerce jusqu'en 1937.

Pierre Auvray (1903-2009), architecte DPLG en 1930, fils d'Arsène Auvray prend également sa succession et y exerce jusqu'en 1980. Ce dernier occupe également, au cours de sa carrière, différents postes importants tels qu'architecte des Bâtiments civils jusqu'en 1973, et président du conseil régional de l'ordre des architectes.

A sa retraite, M. Pougheol lui succède à la tête du cabinet.

Histoire de la conservation

Lors de son entrée en 2002, les cartons ont été désinfectés et le récolement des dossiers et des plans a été vérifié. Avant son arrivée, un répertoire numérique provisoire avait été rédigé par les Archives municipales de Caen. Cependant, celui-ci était incomplet car les rouleaux 232 à 265et les 60 plans à plat n'apparaissaient pas dans l'inventaire.

De même, les 5 boites versées en 2004 n'ont pas été inventoriées.

Le fonds a donc fait l'objet d'un reclassement. Les dossiers et plans étaient classés préalablement par ordre alphabétique des communes, mais les boites et plans non-inventoriés ont du être réintégrés en respectant l'ordre de classement. Des précisions, telles que le nom des bâtiments ou les dates extrêmes sont également été apportées.

Enfin, l'ensemble du fonds a fait l'objet d'un reconditionnement.

Modalités d'entrées

Dépôts en 2002 et 2004 par les Archives municipales de Caen des dossiers et plans ne concernant pas la ville de Caen.

L'ensemble du fonds a été donné aux Archives municipales par Pierre Auvray en 1989, 1991, 1993 et 1994.

Présentation du contenu

Le fonds est constitué de dossiers clients et de plans de construction et de restauration de bâtiments. Couvrant l'ensemble du territoire calvadosien, on y retrouve des constructions présentes dans le Bessin, le Bocage virois, les plaines de Caen et de Falaise et le Pays d'Auge.

Le cabinet étant actif pendant près d'un siècle et demi, ce fonds est d'une grande importance pour l'histoire architecturale du Calvados. On y retrouve aussi bien les dossiers et plans de bâtiments d'avant-guerre que de la Reconstruction.

Les maisons d'habitation, les églises et institutions religieuses, et les bâtiments et infrastructures publics constituent l'essentiel des dossiers clients et plans.

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Aucun document n'a été éliminé.

Accroissements

Aucun accroissement n'est prévu.

Mode de classement

Le fonds est classépar dossier client, puis par plan. Ces derniers sont eux-mêmes classés par département, par commune, puis par bâtiment afin de faciliter le lecteur dans ses recherches dans le cas où celui-ci portent sur un bâtiment particulier ou une aire géographique précise.

Conditions d'accès

Le fonds est entièrement communicable.

Conditions d'utilisation

Selon le réglement des Archives départementales.

Autre instrument de recherche

Dans la série J, plusieurs fonds de cabinets d'architecture viennent compléter le fonds Auvray.

Concernant les constructions de l'avant-guerre, nous invitons le lecteur à consulter, le fonds Duroy (98J), architecte DPLG auteur de nombreuses propriétés de l'entre-deux-guerres notamment à Caen et Ouistreham,le fonds Auguste Nicolas (F5899-5960), architecte DPLG auteur de travaux communaux et pour des particuliers entre 1880 et 1930, ainsi que le fonds André Guillemin-Tarayre (F 5961-5973), architecte qui a participé à la construction de succursale de la Banque de France à Caen, et de succursales de Crédit Lyonnais à Deauville, Lisieux et Flers entre 1920 et 1925.

Concernant la Reconstruction, nous pouvons citer le fonds Dureuil-Rême (86J), architectes DPLG auteurs de la reconstruction de Caen et d'autres communes du Calvados, le fonds Hallier (92J), architecte DPLG ayant travaillé sur la reconstruction des communes du Bessin, ou encore le fonds Henri Le Boullanger (F4224-4484 et Fi C.pl.1335-2121), architecte ayant oeuvré pour la reconstruction de Caen, Clécy, Escoville et Hérouvillette notamment.

Nous invitons également le lecteur à consulter les fonds d'archives des communes concernées par les travaux de construction (série O lorsqu'ils sont conservées aux Archives départementales).

Les documents figurés (Fi), peuvent également intéresser le lecteur, notamment le fonds 18Fi qui répertorie les cartes postales de communes.

Enfin, il est à noter que le reste du fonds Auvray, c'est-à-dire l'ensemble des dossiers clients et plans de construction de bâtiments caennais sont conservés aux Archives municipales de Caen.

Documents en relation

Les dossiers du fonds Auvray concernant la ville de Caen sont conservés aux archives municipales de Caen.

Bibliographie

Kérisel, Jean, Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. Conférence faite le 20 janvier 1950 à la société des ingénieurs civils de France, Paris, 1950 (BH_BR_2271)

Lecherbonnier, Yannick (dir.), Architectures en terre : Marais du Cotentin et du Bessin, Basse-Normandie, Cabourg, Cahier du Temps, 2009 (BH_BR_21801)

Mouchel, Didier, La reconstruction de la Normandie (1945-1962), Rouen, Editions des Falaises, 2014 (BH/4/5224)

Pain, Dominique, La reconstruction du Calvados : Le journal de l'exposition, Caen, Conseil général du Calvados, 2004 (BH_BR_20904)

Mots clés matières

architecte

Dozulé à Englesqueville-la-Percée

Cote/Cotes extrêmes

98J/90

Date

1891-1947

Mots clés lieux

Dozulé (Calvados), Englesqueville-la-Percée (Calvados)