Ouvrages publiés entre 1851 et 1900

Déplier tous les niveaux

Lieu de publication, production et/ou distribution

Rouen ; Paris

Nom d’éditeur, producteur et/ou distributeur

Société de l'Histoire de Normandie

Date de publication, production et/ou distribution

1898

Type de présentation matérielle et importance matérielle

2 volumes

Note de résumé

Un palinod était, autrefois, un poème, en l'honneur de l'immaculée Conception de la Vierge, dans lequel on devait amener la répétition du même vers à la fin de chaque strophe, récité à l'occasion de la fête aux Normands, célébrée le 8 décembre. Cette fête remonte au vœu fait par Helsin, abbé de Ramsey, envoyé par Guillaume le Conquérant pour négocier la paix avec le roi du Danemark, de célébrer, entre les fêtes de la Sainte Vierge, celle de la Conception, s'il échappait à la violente tempête qui l'accueillit sur le chemin du retour. La tempête s'étant calmée, Helsin se répandit en efforts afin de faire célébrer cette fête. Cette solennité donna naissance à la Confrérie de la Conception de Notre Dame de Rouen à la fin du XIe siècle. Ce n'est qu'à partir de 1486 que, sous l'impulsion de diverses personnes dont Pierre Daré et Pierre Fabri, la confrérie organisa un concours de poésie, récompensant un chant royal, une ballade et un rondeau. Ce concours s'est mis en place à l'image de ce qui se faisait à Dieppe vers 1443, Amiens ou Abbeville depuis le début du siècle. Il donna naissance à d'autres confréries, comme le Puy de Caen (Puy de la Conception) au XVIe siècle. Les académies de ces villes respectives décernaient des prix annuels à la meilleure pièce offerte au concours de ce chant réitéré devant finir par un refrain en l'honneur de la Vierge.

BH/8/54/1

Cote/Cotes extrêmes

BH/8/54/1

Modalités d’acquisition

N° d'entrée : 14371 ; Modalité d'acquisition : achat ; Date d'acquisition : février 1988