Ouvrages du 15e au 18e siècle

  • Ouvrages du 15e au 18e siècle
  • Les Confessions de S. Augustin. Traduites en François par Monsieur Arnauld D'Andilly
BH/8/16239
Déplier tous les niveaux

Mots clés typologiques

monographie

Auteur

ARNAULD D'ANDILLY, ROBERT
Saint-Augustin

Mention d’édition

Nouvelle Edition

Langue des unités documentaires

Français

Lieu de publication, production et/ou distribution

Paris

Nom d’éditeur, producteur et/ou distributeur

Pierre Le Petit

Date de publication, production et/ou distribution

1683

Type de présentation matérielle et importance matérielle

1 vol. ([XXX]-576 p.)-[1] f. de pl. (front.) ; in-8°

Note de résumé

Robert Arnauld d’Andilly, né le 28 mai 1589 à Paris et mort à l'abbaye de Port-Royal des Champs le 27 septembre 1674, était un conseiller d’État, spécialiste des questions financières, proche de Marie de Médicis. Par l'élégance de sa langue, il figure parmi les grands poètes, écrivains et traducteurs du français classique au XVIIe siècle. Fervent catholique, il a joué un rôle important dans l'histoire du jansénisme, et fut l'un des Solitaires de Port-Royal des Champs. Sa traduction des "Confessions de S. Augustin" continue de faire autorité : ouvrage en treize livres dont les neuf premiers racontent la jeunesse d'Augustin, ses erreurs et sa conversion au christianisme, jusqu'à la mort de sainte Monique, sa mère. Les suivants sont une méditation sur Dieu, le temps, la mémoire et un commentaire des premiers versets de la Genèse.

Mots clés typologiques

Monographie

BH/8/16239

Cote/Cotes extrêmes

BH/8/16239

Modalités d’acquisition

N° entrée : 35340