Anciens combattants : cartes et dossiers

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

3R/242-3R/540, R/5234-R/5301 ; 741W/19508-741W/19736 ; 2351W/4-2351W/10 (Ancienne cote)

Date

XIXe siècle - XXe siècle

Description physique

Environ 30 ml

Origine

Archives provenant du service départemental de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC).

L'Office national des anciens combattants et des victimes de guerre (ONAC), né par décret du 17 juin 1946, a pour mission de veiller aux intérêts matériels et moraux de ses ressortissants (invalides de guerre, combattants volontaires de la résistance, pupilles de la Nation, orphelins de guerre, anciens prisonniers de guerre, déportés, internés, victimes civiles de guerre (dont attentats), etc.). Plus particulièrement, les services départementaux (comme celui de Caen), mis en place en 1959, sont chargés de quatre grandes missions : la reconnaissance du monde combattant, la réparation, la solidarité envers les ressortissants et la mémoire combattante.

 

Biographie ou Histoire

La Première Guerre mondiale, et surtout la démobilisation, font naître une nouvelle catégorie de population : celle des anciens combattants. Ce sont ceux qui restent, les représentants vivants du front.

Pour reconnaître officiellement ces anciens poilus, le statut d'ancien combattant est créé. C'est la délivrance de la carte d'ancien combattant qui attribue cette qualité. 

La carte du combattant est instituée par la loi de finances du 19 décembre 1926. Parallèlement est créé l'Office National des Anciens Combattants. Cet établissement public autonome est chargé de veiller sur les intérêts moraux et matériels des combattants. Pour cela, sa mission principale est de délivrer la carte du combattant (qui sera une carte d'identité spécifique pour cette catégorie d'hommes). Les combattants à qui cette carte est attribuée ont alors le droit à des prestations sociales spécifiques (comme la retraite du combattant) et sont alors officiellement reconnus par leur Nation.
Pour obtenir cette carte les militaires doivent justifier leur engagement lors du conflit. Seuls ceux ayant été blessés ou ayant combattu pendant au moins trois mois l'obtiennent (cela représente seulement un peu plus de la moitié des effectifs engagés).
Une première carte de couleur verte est créée, remplacée par un modèle de couleur beige. Ce sont ces premières cartes vertes que les Archives du Calvados conservent. On suppose que ces cartes ont été remises au service de l'ONAC au moment du changement de modèle.
Sur cette carte sont indiqués le nom et prénoms du détenteur, son adresse, date et lieu de naissance, un numéro d'ordre. Pour la majorité, on y trouve également la photographie de l'ancien combattant.
Pour obtenir cette carte un dossier de demande est élaboré. En général, il se compose de la demande proprement dite, d'un certificat provisoire de carte du combattant et parfois, de la correspondance entre le demandeur et l'autorité militaire. Les informations que l'on y trouve sont du même type que celles données dans le registre matricule : état civil, grades et corps successifs, détails de service, demande de retraite du combattant. Notons que ces informations varient selon les offices qui ont chacun leur propre fonctionnement.
Parallèlement étaient tenus des registres d'ordre où sont indiqués, pour chaque détenteur, les numéros de cartes. Ces registres sont conservés au service départemental de l'ONAC.

 

Histoire de la conservation

Dossiers versés aux Archives du Calvados en deux fois : en janvier 1968 et en décembre 1971.

Classement effectué par David Laisney en 2017-2019.

 

Présentation du contenu

Les dossiers concernent massivement les combattants de la guerre 14-18. Cependant, s'y trouvent également quelques dossiers de combattants de la guerre de 1870 et des conflits antérieurs à la Seconde Guerre mondiale (guerre du Levant, guerre RIF etc.). 

Les informations contenues dans ces dossiers de cartes du combattant sont assez redondantes avec celles contenues dans les registres matricules militaires (sous-série 1R, consulter l'instrument de recherche). Néanmoins, ces dossiers peuvent apporter des éléments supplémentaires et forment une collection homogène.

Ici, leur grand intérêt réside dans la conservation des cartes vertes accompagnées de la photographie du poilu en question.

On distingue plusieurs types de dossiers : les dossiers individuels de demandes de cartes et retraites, les dossiers des titulaires de la carte non titulaires de la retraite et les dossiers de rejet et de retrait.

Doit être signalé que la collection des cartes et dossiers de combattants est incomplète suite à des éliminations effectuées en 2009 par le service départemental de l'ONAC.

Mode de classement

Fonds regroupant les dossiers et cartes précédemment cotés : R/5234-R/5301, 741W/19508-741W/19736 et 2351W/4-2351W/10.

Classement alphabétique. Avant le classement, une partie des dossiers était classée selon l'année de naissance des anciens combattants tandis que l'autre était classée par numéro de dossier. Cela rendait les recherches complexes, voir irréalisables.

 

Conditions d'accès

Communicable

Letrécher - Levêque

Cote/Cotes extrêmes

3R/405