619W - Affaires juives

  • 619W - Préfecture du Calvados : affaires juives
  • Exclusion économique et professionnelle
  • Entreprises et biens juifs, aryanisation
  • Dossiers individuels
Dossiers partiels
Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

619W/1-619W/16

Date

1940-1947

Description physique

1,2 ml

Origine

Bureau des étrangers de la préfecture du Calvados.

Modalités d'entrées

Versements du bureau des étrangers de la préfecture du Calvados (actuellement Direction de la réglementation et des libertés publiques) du 9 décembre 1963 et du 7 octobre 1968.

Présentation du contenu

Dossiers relatifs aux affaires juives : statut et recensements des Juifs ; mesures contre les personnes ; exclusion économique et professionnelle ; dossiers d'aryanisation

Mode de classement

Classement définitif.

L'ensemble de documents coté aujourd'hui en 619 W est un ensemble factice. Il provient essentiellement de dossiers entrés par un versement du bureau des étrangers de la préfecture du Calvados, à l'origine sous les cotes 604 W 1748 à 1756. Les dossiers relatifs aux affaires juives de ce versement étaient traditionnellement et abusivement appelés « fichier juif » au sein des Archives départementales. Ils ont été isolés et ont fait l'objet de cette recotation en 619 W. On y a ajouté un cahier contenant la liste nominative de la population juive et celle des propriétaires d'entreprises et de commerces[1].

Les principales difficultés de classement découlent des multiples interventions faites sur les documents, pendant et après la guerre. Durant l'Occupation, les services administratifs prélevaient régulièrement des fiches pour les insérer dans des dossiers personnels. Par exemple, le dossier de Marcel DREYFUS (619 W 7) contient la fiche remplie lors de la constitution du fichier de février 1942. D'autres interventions ont eu lieu après la Guerre. Lorsque la Préfecture a dû travailler à la restitution des biens spoliés, elle a entièrement numéroté les dossiers d'aryanisation. Cette numérotation date de 1947. Son principe a été conservé dans le classement, bien que cette opération ait été manifestement réalisée en hâte.

Les dossiers ont été entièrement vérifiés et reclassés, à partir d'un bordereau de versement trop général et ayant intégré des documents de nature diverse. Quelques listes et états nominatifs sans indication de date et dont le contexte s'est révélé peu éclairant n'ont pas pu être datés[2], tandis que d'autres l'ont été soit par le contexte archivistique soit par la comparaison du contenu du document avec d'autres documents de même nature dont la date est certaine.

Les listes nominatives sont omniprésentes aussi bien dans la partie « statut et recensement des Juifs » que dans celle des « mesures contre les personnes physiques ». Le choix a été fait de ne pas toutes les regrouper artificiellement, mais de les maintenir dans le contexte administratif de leur production. On a également distingué les listes nominatives constituées dans le cadre d'opérations de recensements d'ensemble[3] et celles liées à l'application directe d'une loi ou d'une instruction spécifique.

Les listes qui semblaient avoir été utilisées pour les arrestations ont été classées ensemble[4]. Certaines, comme la liste établie au 24 novembre 1943, est manifestement liée à l'ordre d'évacuation vers Drancy. D'autres ne sont certainement pas toutes contemporaines des arrestations mais elles ont été laissées ensemble parce qu'elles sont complémentaires et parce que les listes qui ont probablement été dressées après la guerre ne peuvent pas se rattacher à d'autres pièces du fonds.

Les administrateurs provisoires n'ont pas pu faire l'objet d'un classement individuel par ordre alphabétique, les documents ne s'y prêtant pas[5]. Enfin, une distinction a dû être faite pour les dossiers individuels d'aryanisation entre dossiers partiels et dossiers complets, en fonction de la présence ou non des pièces témoignant de la procédure d'aryanisation de son début à sa fin.

 

[1] Autrefois coté 684 W 11666, recoté 619 W 1.

[2] 619 W 2

[3] 619 W 2

[4] 619 W 6

[5] 619 W 10

Autres données descriptives

Le fonds a fait l'objet d'un article intéressant sur la famille Kraemer dans Thierry Marchand, "Histoire d'une famille allemande exilée en Pays d'Auge", dans Bulletin de la Société Historique de Lisieux, t. 74, 2012, p. 121-182

Mots clés matières

juif, Guerre 1939-1945

Dossiers partiels

Cote/Cotes extrêmes

619W/12

Date

1941-1944