21J - Marcel Poutaraud, architecte

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

21J/1-21J/438

Date

1869-1966

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales du Calvados

Description physique

0,5 ml

Origine

Michel Poutaraud

Biographie ou Histoire

Marcel POUTARAUD (1885-1981) s'intéresse dès le début de ses études d'architecture aux Monuments historiques. Il est stagiaire chez Sainte-Anne LOUZIER, architecte en chef des Monuments historiques (notamment en charge du Calvados) du 1er novembre 1907 au 31 juillet 1914. Il est admissible au concours des Beaux-Arts organisé en novembre 1913. Démobilisé en 1919, il est nommé architecte en chef des Monuments historiques le 24 août 1920. Il est chargé successivement du Lot et du Lot-et-Garonne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Somme, de l'Aube, de la Loire-Inférieure, de l'hôtel Bourienne à Paris. Il est nommé architecte en chef du Calvados le 1er avril 1941, fonction qu'il exerce jusqu'en 1945. Il est admis à la retraite le 31 décembre 1961.

Modalités d'entrées

Don,1996.

Présentation du contenu

Outre quelques dossiers personnels de Marcel Poutaraud (éléments de carrière; comptabilité, dossiers de clients privés...), l'essentiel du fonds conservé aux Archives du Calvados est constitué des dossiers et surtout des plans pour les travaux effectués sur les monuments historique après la Seconde Guerre mondiale: clients privés et monuments historiques ; Monuments historiques du Calvados : dommages de guerre et reconstruction ; dossiers de l'architecte par édifice ; documentation photographique ; plans des monuments suivis par l'architecte Bibliothèque professionnelle

Conditions d'accès

Le fonds est communicable selon la réglementation en vigueur dans les archives publiques.

Conditions d'utilisation

Les documents peuvent être reproduits selon la réglementation en vigueur aux Archives du Calvados.

Présentation du contenu

Préparation des travaux de reconstruction, [1944-1945].Programme des travaux de première urgence , s.d. [1944], annotations,vers 1945.Relevé des dessins existant aux Archives des monuments historiques, s.d. avec le nom des dessinateurs.Dossiers par édifice :correspondance administrative avec les propriétaires et les autres instances des monuments historiques,dossier technique et financier des travaux.

Mode de classement

Classé par ordre alphabétique des communes.

De B à C

Cote/Cotes extrêmes

21J/2/1

Date

1941-1965

Présentation du contenu

Biéville : église, 1945-1959, vitrerie provisoire et charpente (dommages de guerre, 1944), 1945-1946, 1959.
Billy : église, 1941-1946, réfection de la toiture (tempête, 1941) ; déblaiement et consolidation (dommages de guerre, 1944), 1944-1946.
Bougy : église, 1945-1952, déblaiement, consolidation et mise hors d'eau de l'église et du clocher (dommages de guerre, 1944), 1945-1952 ; révision de la couverture provisoire, 1951-1952.
Caen : église Saint-Pierre, 1945-1957, historique de l'église et chronologie des travaux de réfection , 1945-1957 ; réfection de la flèche (dommages de guerre, 1944), 1948-1954 ;
Caen : église du Vieux Saint-Sauveur, 1947-1953, restauration (dommages de guerre, 1944), 1947-1953 ; plan, croquis, 1951-1952.
Caen : hôtel d'Escoville, 1946-1965, rapport historique , état avant et après destruction : dossier photographique (27 + 4 tirages et cartes postales) ; s.d.- vers 1948 ; correspondance avec les architectes et les sculpteurs, croquis, 1946-1947 ; correspondance avec la Chambre de commerce et la mairie, rapport sur l'utilisation de l'hôtel, 1946-1951 ; étude d'ensemble, correspondance avec l'administration, devis, honoraires, 1947-1965.