Fonds du chapitre cathédral de Bayeux

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

6G, G/44-G/107

Localisation physique

Sur les 320 manuscrits décrits par le chanoine Deslandes dans le catalogue des Bibliothèques de France, certains sont déposés à la bibliothèque municipale de Bayeux : mss 1-5, 10-15, 29-38, 40-41, 44, 46-50, 52, 55, 61-117, 119-121, 123-134, 138-141, 143 et 306. Les autres ont été recotés en 6 G et sont conservés aux Archives départementales : 6 G 6-9, 16-28, 39, 42-43, 45, 51, 53-54, 56-60, 118, 122, 135-137, 142, 144-305, 307-320. Les manuscrits 81-84 ont été perdus. Le reste du fonds est conservé aux Archives départementales. Cette précision de localisation est également indiquée dans l'inventaire pour chaque cote.

Origine

Chapitre cathédral de Bayeux

Histoire de la conservation

La bibliothèque du chapitre a été fondée par l'évêque Nicolas Habard en 1421. A cette date, il fait disposer un local pour mettre les livres et établit un garde de cette librairie. Le bâtiment lui-même, utilisé jusqu'au XIXe siècle et restauré à la fin du XXe siècle, est construit dans les années qui suivent. Des manuscrits cités dans les inventaires médiévaux réalisés en 1436, 1476, 1480, il ne reste que six. Parmi ceux-ci, un manuscrit de la Cité de Dieu de Saint-Augustin (ms 56) et un manuscrit de chroniques, dont celle d'Eusèbe de Césarée (ms 1).

Presque totalement ruinée par les guerres de religion, la bibliothèque du chapitre fut restaurée au XVIIe siècle par le chanoine Jean Petite, vicaire général de l'évêque et official du diocèse. Il fit don au chapitre en 1689 de plus de 1500 volumes et dota la bibliothèque de cent livres de rente. Ce don est encore commémoré par une plaque de cuivre placée dans la bibliothèque et aujourd'hui conservée aux archives départementales sous la cote 6 G 311. A son exemple, d'autres chanoines et prélats léguèrent leurs livres, comme Sébastien Dufour en 1692.

A la Révolution, il fut apporté à la cathédrale de Bayeux une foule de livres provenant des abbayes des environs. Comme il était d'usage, vers 1803-1804, une partie de ces ouvrages fut prélevée pour la "bibliothèque départementale", c'est-à-dire l'actuelle bibliothèque municipale de Caen. L'évêque parvint à garder le reste. Outre le départ de certains ouvrages pour la création de la bibliothèque départementale et celle de la ville de Bayeux, le fonds de plusieurs bibliothèques, dont celles du séminaire et de la congrégation de la Mission, rejoignirent les collections du chapitre. Si nombre de volumes retournèrent sous le Concordat à leurs anciens propriétaires, ils ne furent pas tous réclamés. Le fonds du chapitre conserve ainsi les traces de ces dispersions et fusions : certains manuscrits portent par exemple l'ex-libris de la congrégation de la Mission. Les manuscrits du chapitre furent rassemblés et enrichis par les chanoines de l'époque et en premier lieu le bibliothécaire Clément Guérin. L'abbé Deslandes inventoria le tout à la fin des années 1880 pour le Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques. Après cet inventaire, dont les cotes sont encore utilisées aujourd'hui pour les manuscrit 1 à 320, la bibliothèque continua à s'enrichir de plus de 1200 manuscrits ou documents d'archives.

Modalités d'entrées

Suite à la loi de 1905, les documents conservés à la bibliothèque du chapitre furent attribués à l'Etat par un décret du 11 décembre 1908, et plus précisément aux Archives départementales du Calvados par un arrêté du ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts du 10 juillet 1909.

En réalité, le transfert ne se produisit pas, le fonds comme le bâtiment lui-même étant l'objet de vives polémiques entre le chapitre, la ville et les Archives départementales. Le versement effectif aux Archives départementales n'eut lieu qu'en 1971. Toutefois, une partie des manuscrits devait rester à Bayeux, dans des conditions de conservation de plus en plus impropres à leur valeur inestimable. Un accord entre la Direction des Archives de France et la Direction du Livre et de la Lecture du 30 novembre 1971 établit de transférer à la bibliothèque municipale une partie des manuscrits 1 à 320 inventoriés par l'abbé Deslandes. Cette sélection, correspondant aux manuscrits liturgiques, théologiques et littéraires, était en dépôt et sous la responsabilité des Archives départementales. Les documents de la pratique, eux, étaient enfin versés aux Archives départementales sous la cote 6 G.

Le reste de la sous-série 6 G correspond à des versements ou dons réalisés dans le premier XXe siècle. Elle doit être complétée par le fonds Le Mâle (76 F), acheté en 1945 ; et par une partie de la série G (G 44-108), entrée d'une manière plus traditionnelle aux Archives départementales.

Présentation du contenu

Le fonds du chapitre cathédral de Bayeux est un fonds historique majeur. Il ne se limite pas au seul chartrier du chapitre, puisqu'on y trouve également les manuscrits achetés par les bibliothécaires successifs, des documents rassemblés à Bayeux à la Révolution et provenant des différentes abbayes du diocèse, ainsi que des dons ultérieurs, relatifs pour certains au diocèse de Lisieux . Il est composé à la fois de documents de la pratique, et de libraria, dont une partie a été déposée à la Bibliothèque municipale de Bayeux.

Il ne se limite absolument pas au seul chapitre de Bayeux puisqu'il rassemble en réalité un grand nombre de fonds et de manuscrits divers provenant de tout le Calvados, rassemblés à Bayeux à la Révolution, ou ajoutés au fonds par des dons ultérieurs.

La partie du fonds correspondant à l'inventaire de Deslandes est la plus célèbre et la mieux connue. Elle est composée en grande partie de manuscrits en parchemin. Le manuscrit 61, dit de "Loipeau", se distingue de l'ensemble par ses enluminures. Les manuscrit 6 G 53 (Nicolas de Lyre) et 6 G 57 (Moralia in Job) sont également remarquables avec leur reliure d'origine et leurs belles lettrines.

Le reste de la sous-série 6 G, moins connue, concerne essentiellement le diocèse de Bayeux mais également le diocèse de Lisieux. Comme la série G, elle n'a pas été réellement classée, et les documents sont cotés en fonction de leur date de versement ou de don aux Archives départementales.

Conditions d'utilisation

La photographie numérique sans flash est possible pour les manuscrits ayant un angle d'ouverture des reliures suffisant, avec accord du Directeur

Autre instrument de recherche

E. Deslandes,Catalogue général des manuscrits des Bibliothèques publiques de France, t. X, p. 271-399

Existence et lieu de conservation de copies

Plusieurs documents ne sont communicables que sur un support de substitution. L'IRHT a numérisé les manuscrits médiévaux et les inventaires anciens de la bibliothèque, soit 47 volumes déposés à Bayeux (mss 1, 2, 4, 5, 36-38, 41, 44, 48-49, 52, 55, 61-63, 66-80, 94, 117, 119, 121, 123 1-4, 124, 125, 133, 138, 139, 140, 141, 143) et 5 volumes conservés aux Archives départementales (6 G 53, 54, 57, 58, 157). Une deuxième campagne, menée par les Archives départementales à la fin de l'année 2012, a permis de numériser 18 volumes supplémentaires (6 G 6-8, 56, 118, 146, 147, 159, 160, 162, 165, 166, 169, 180, 181, 193, 199, 421). Plusieurs registres conservés aux Archives départementales ont également fait l'objet d'un microfilmage : 6 G 51 (2Mi22), 122 (2Mi201), 149 (2Mi136), 161-170 (2Mi517-518), 180 (2Mi518), 193 (2Mi518), 194 (2Mi572), 199 (2Mi518), 202 (2Mi519), 204 (2Mi519), 206-208 (2Mi519), 897 (2Mi519), 232 (2Mi498 R1-34), 672 (2Mi519), ainsi que l'ensemble du fonds Le Mâle (2Mi500 R1-114) et les insinuations ecclésiastiques de Lisieux (2Mi122 R1-25).

Documents séparés

- Bibliothèque municipale de Caen, collection Mancel, ms 86 : coutumier de la cathédrale de Raoul Langevin, précédé d'un fragment de cartulaire. Un autre cérémonial dit de Langevin est conservé aux Archives départementales, 6 G 122

- Bibliothèque nationale de France, ms nouvelles acquisitions latines 1828 : cartulaire de l'évêché de Bayeux dit "Livre rouge", XVe siècle.

- Fonds des imprimés de la bibliothèque du chapitre, déposé à la bibliothèque de Bayeux.

Bibliographie

- François Neveux, Bayeux et Lisieux, villes épiscopales de Normandie à la fin du Moyen Age, Caen, 1996- François Neveux, Recherches sur l'histoire sociale de Bayeux du XIe au XVe siècle, thèse de 3e cycle, Caen, 1979 (dactyl)

- Geneviève Marie-Mauger, "La bibliothèque du chapitre de la cathédrale de Bayeux à la fin du XIXe siècle", dans Annales de Normandie, 2008, n°3-4, p. 157-183

Cote/Cotes extrêmes

mss 1-320

Localisation physique

Bibliothèque municipale de Bayeux et Archives départementales du calvados

Présentation du contenu

Si cet ensemble de documents, inventorié dans les années 1880, est en grande partie composé de manuscrits, il contient également quelques imprimés et une dizaine de documents iconographiques.

Les documents déposés à la bibliothèque municipale de Bayeux sont essentiellement des manuscrits théologiques, liturgiques ou littéraires. Leur numérotation, qui correspond à celle utilisée dans l'inventaire du chanoine Deslandes, est discontinue : mss 1-5, 10-15, 29-38, 40-41, 44, 46-50, 52, 55, 61-117, 119-121, 123-134, 138-141, 143 et 306.

Les manuscrits conservés aux Archives départementales sont essentiellement des manuscrits de la pratique. Leur numérotation est discontinue : 6 G 6-9, 16-28, 39, 42-43, 45, 51, 53-54, 56-60, 118, 122, 135-137, 142, 144-305, 307-320.

Existence et lieu de conservation de copies

L'IRHT a numérisé les manuscrits médiévaux et les inventaires anciens de la bibliothèque, soit 52 volumes : mss 1, 2, 4, 5, 36-38, 41, 44, 48-49, 52, 55, 61-63, 66-80, 94, 117, 119, 121, 123 1-4, 124, 125, 133, 138, 139, 140, 141, 143 et 6 G 53, 54, 57, 58, 157.

Les archives départementales ont numérisé 17 volumes supplémentaires : 6 G 6-8, 56, 118, 146, 147, 159, 160, 162, 165, 166, 169, 180, 181, 193, 199

Cote/Cotes extrêmes

6G/161-6G/169

Cartulaire de l'abbaye de Mondaye, dit "tiers chartrier"

Cote/Cotes extrêmes

6G/169

Date

XVe siècle

Importance matérielle

112 feuillets

Particularité physique

Parchemin
Reliure parchemin

Dimensions

350 × 280 mm mm

Localisation physique

Conservé aux Archives départementales du Calvados

Biographie ou Histoire

Un cartulaire est un recueil d'actes, titres et autres papiers principaux concernant le temporel d'une église ou d'un monastère.

Histoire de la conservation

Ce volume porte le tampon de Clément Guérin, bibliothécaire du chapitre de Bayeux, qui a beaucoup oeuvré pour restaurer et accroître les collections de la bibliothèque.

Présentation du contenu

294 pièces

Plusieurs feuillets manquent à la fin

Existence et lieu de conservation de copies

Cliché numérique AD 14

Bibliographie

Henri Stein, Bibliographie générale des cartulaires français ou relatifs à l'histoire de France, Paris, 1907, n°2482