Etat civil

Registres paroissiaux, des établissements hospitaliers et des institutions religieuses depuis le XVIe siècle pour les plus anciens, puis à partir de 1792 registres d'état civil jusqu'aux années 1990.

Attention : les registres d'état civil sont soumis, au regard des informations relatives à la vie privée qu'ils sont susceptibles de contenir, à des restrictions légales de communicabilité et de diffusion en ligne.
Des lacunes peuvent également exister dans certaines collections, notamment du fait des destructions de 1944.

La recherche se fait à partir du nom de la commune ancienne ou actuelle (seuls les noms officiels les plus récents sont retenus).
Pour les communes les plus importantes (Caen, Bayeux, Lisieux, Falaise, Honfleur), la paroisse peut être précisée pour les registres avant 1792.
Un champ spécifique permet d'accéder aux registres des protestants, des établissements religieux et hospitaliers.

Pour les mariages ayant eu lieu en l'an VII et l'an VIII (22 septembre 1798-22 septembre 1800) il faut rechercher dans les registres du chef-lieu de canton et non de la commune.

Après la laïcisation de l'état civil en 1792, les registres de baptêmes et de sépultures deviennent respectivement registres de naissance et de décès.
La composition des registres (uniques ou séparés pour les naissances, mariages et décès) varie d'une commune à l'autre et en fonction des périodes.
Des tables alphabétiques sont présentes la plupart du temps à la fin des registres d'état civil et de manière séparée ; elles deviennent décennales à partir de 1792.

Pour plus d'information, consulter la page de présentation de l'état civil dans la rubrique Vous ne trouvez pas ?