Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.

Henri Lampérière

Photographie d'identité
Henri Lampérière, s. d., collection Jean Quellien

L'attestation précise qu'Henri Lampérière a servi en qualité d'agent P1 de septembre 1943 au 30 septembre 1944.

Attestation d'appartenance au réseau Centurie, 1949, ONACVG Caen dossier de carte de combattant n°44242

Ce document est particulièrement dense. Henri Lampérière y déclare avoir été réfractaire au STO, admis à la gendarmerie et nommé à Falaise où il rentre en contact avec la résistance locale. Il y décrit en détails ses liens avec Foucu, Le Nevez et le capitaine Jean avec lequel il reçoit des parachutages à Saint Clair (commune de Pierrefitte-en-Cinglais) à compter du 6 juin 1944. Il déclare par ailleurs avoir apporté une tonne d'armes et de matériel parachuté sur les arrières du front de Caen permettant au groupe de Bretteville de passer à l'action directe de sabotage et de guérilla. Le 9 juillet, il était selon lui aux côtés de Léonard Gille au post de commandement à Caen.

Rapport d'Henri Lampérière sur son activité de résistant, 30 mai 1946, p. 1, AD14, 6J/10

Cette seconde page ajoute de nouveaux faits. Surtout, elle précise les noms des témoins des actes de résistance d'Henri Lampérière; sont ainsi cités : Masseron, Le Nevez, Gille, Duchez, Foucu, Poirier et Thomas.

Rapport d'Henri Lampérière sur son activité de résistant, 30 mai 1946, p. 2, AD14, 6J/10

Sur ce document, il est écrit : "Jeune gendarme actif et courageux, volontaire pour les missions périlleuses, a assuré depuis le début de l'année de multiples liaisons entre les différents groupes de Résistance du département, se trouvant à Caen le 9 juillet 1944 à l'arrivée des Alliés dans la ville, a traversé les lignes sous un violent tir de barrage porteur d'ordres du Commandant des F.F.I. pour les groupes placés sur les arrières de l'ennemi."
Citation à l'ordre de la brigade, 4 janvier 1945, AD14, 1101W/216
Ce site utilise des cookies techniques nécessaires à son bon fonctionnement. Ils ne contiennent aucune donnée personnelle et sont exemptés de consentements (Article 82 de la loi Informatique et Libertés).
Vous pouvez consulter la politique de confidentialité sur le lien ci-dessous.