Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.

Léonard Gille

Les quatres hommes sont dans diverses tenues militaires. Léonard Gille est reconnaissable à son casque, son brassard FFI à la Croix de Lorraine et sa grande taille. Il porte ici des bottes et lève un verre de la main droite.

Membres de l’OCM de gauche à droite : Serge Goguel, Léon Dumis, Léonard Gille, René Duchez, 1944, AD14, 59J/178

Il est indiqué que : "Monsieur Léonard Gille né le 29.4.1904 a servi en qualité d'Agent P.1 du 1.7.41 ay 2.2.42 au réseau S.R.A.V. et du 12.2.42 au 30.9.44  au réseau Centurie."

Attestation d'appartenance aux FFC au nom de Léonard Gille, 1950, AD14, 6J/16

Eugène Meslin demande dans cette lettre à Léonard Gille de lui retourner le pouvoir qu'il lui avait confié seulement à titre provisoire tandis que Léonard Gille se l'arroge de façon illimitée dans le temps.

Courrier tapuscrit du 28 novembre 1944 adressé par Eugène Meslin à Léonard Gille, AD14, 66J/15/2

Une foule en liesse accueille le Général de Gaulle.

Photographie de Charles de Gaulle, Place de la République à Caen, avec notamment à sa droite Pierre Daure (préfet du Calvados) et à sa gauche Henri Bourdeau de Fontenay (commissaire de la République), Léonard Gille (président du Comité départemental de Libération du Calvados) et Yves Guillou (président de la délégation spéciale de la ville de Caen), le 8 octobre 1944, AD14, 2Fi/313/2

Photographie en civil

Portrait de Léonard Gille à la fin des années 1960, AD14, 59J/179

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour nous permettre de mieux comprendre les usages de nos utilisateurs.