Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.

Emmanuel Robineau

Emmanuel Robineau à proximité d'un avion.
Emmanuel Robineau, 1940, AD14, 6J/7
Portrait photographique.
Emmanuel Robineau, 1943, AD14, 6J/7

Ce témoignage fait mention de l'expérience de pilote de chasse d'Emmanuel Robineau et 1940 et de son refus de l'Occupation. Il est inscrit notamment : "Dès 1942, il me fit part de son désir de faire de la résistance active." Plus loin, on lit : "Au début de 1943, il insista pour me faire entrer dans son groupement Ceux de la résistance et je peux témoigner de son énorme travail comme liaison, renseignements, terrains de parachutage, réception d'armes."

Témoignage de Pierre Comby concernant E. Robineau, PV du commissariat de Caen, 28 novembre 1944, AD14, 2924W/31, p. 1

Il est écrit : "En novembre 1943, nous nous sentimes surveillés et je résolus de disparaître. Robineau qui se savait découvert par Brière crut pouvoir rester en se cachant dans les environs ainsi que Thomas. Ils ne voulaient pas abandonner leur tâche."

Témoignage de Pierre Comby concernant E. Robineau, PV du commissariat de Caen, 28 novembre 1944, AD14, 2924W/31, p. 2

La fiche indique notamment qu'Emmanuel Robineau a été arrêté chez ses parents le 15 décembre 1943. Un ajout tapuscrit indique qu'il "a été tué le 1er février 1944 sur le territoire de la commune de Rougemontier (Eure) alors qu'il tentait de s'évader d'un convoi de prisonniers se rendand de la prison de Rouen à celle de Bernay."

Fiche établie par la préfecture du Calvados dans le cadre de l'arrestation d'Emmanuel Robineau, 20 décembre 1943 et février 1944, AD14, 1166W/29

Ce site utilise des cookies techniques nécessaires à son bon fonctionnement. Ils ne contiennent aucune donnée personnelle et sont exemptés de consentements (Article 82 de la loi Informatique et Libertés).
Vous pouvez consulter la politique de confidentialité sur le lien ci-dessous.