Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.

Pour l'égalité des salaires en 1968

Chronologie

La complexité des feuilles de paie chez Jaeger est mise en cause par le syndicat CFDT qui n'a pas obtenu d'explication sur la complexité de la feuille de paie malgré l'envoi d'une délégation d'ouvrières. Moins qu'une explication, c'est une simplification qui est réclamée par ce tract.
Le dessin humoristique représente une femme mince s'interrogeant sur son bulletin de salaire long comme un ticket de caisse tandis qu'un homme avec de l'embonpoint a dans sa main son bulletin de paie beaucoup plus petit. Il déclare : "Pour moi pas de problème, la mienne est aussi simple qu'un chèque."
Tracts du syndicat CFDT en 1968, usine Jaeger (équipementiers automobiles du groupe Valéo), l'une des plus grandes usines de Caen à l'époque, AD14, 2006JP/1861

Le tract est intitulé "Femmes travailleuses de la métallurgie, total 400000". Le tract pointe le fait que les femmes sont au bas de l'échelle, que comme dans tous les secteurs de l'économie, des discriminations existent. Il exige également la reconnaissance des droits découlant de la maternité.

Document du syndicat CGT en 1968 recueilli par le service des renseignements généraux de la Préfecture du Calvados, AD14, 826W/41038

Pour aller plus loin

Ce site utilise des cookies techniques nécessaires à son bon fonctionnement. Ils ne contiennent aucune donnée personnelle et sont exemptés de consentements (Article 82 de la loi Informatique et Libertés).
Vous pouvez consulter la politique de confidentialité sur le lien ci-dessous.